Michalewski Alexandra

Alexandra Michalewski, née à Poissy en 1977, est agrégée de philosophie (2000) et ancienne élève de l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm (1998). Après son doctorat de philosophie (La causalité des Formes intelligibles dans la philosophie de Plotin), soutenu en 2008 à l'université de Paris I, elle obtient un post-doctorat au CNRS, puis en 2011, séjourne à l'Université de Cologne dans le cadre d'une bourse de la Fondation Alexander von Humboldt. De 2012 à 2015, elle est rattachée à l'Université de Liège (ULg) en tant que chargée de recherche dans le cadre d'une bourse post-doctorale du FRS-FNRS, où elle dispense un enseignement régulier. Elle est Chargée de Recherches au CNRS depuis 2015.

            Spécialisée dans la cosmologie et la métaphysique du platonisme de l'antiquité tardive, ses recherches, depuis 2009, se sont effectuées dans un partenariat régulier avec différentes universités belges et plus particulièrement avec le Centre De Wulf-Mansion de la KU Leuven, dont elle est membre associé. Elle a organisé plusieurs journées d'études, à Paris, à Leuven et à Liège consacrées à la question des Formes intelligibles ainsi qu'à l'histoire de la théorie platonicienne des principes (La puissance de l’intelligible. La théorie plotinienne des Formes au miroir de l’héritage médioplatonicien, Leuven, University Press, 2014, Prix Desrousseaux de l'Association des Études Grecques. Co-édité avec P. d'Hoine : Les Formes platoniciennes dans l’Antiquité tardive, Études Platoniciennes VIII, Paris, Belles Lettres, 2011). Ses recherches portent principalement sur l'étude des interactions entre l'aristotélisme et le platonisme depuis les débuts de l'époque impériale jusque dans l'Antiquité tardive et portent sur deux domaines principaux : la question de la nature et de la causalité des formes et les réceptions platoniciennes d'Aristote dans le cadre du développement du commentarisme, de l'époque impériale jusque dans le néoplatonisme tardif.

Elle prépare actuellement une nouvelle édition et traduction des fragments du platonicien impérial Atticus.

Membre du Comité de Rédaction de Philosophie Antique

Membre du Comité Éditorial des Études Platoniciennes

Responsable avec A. Macé du Bulletin Platonicien

 

Born in Poissy in 1977, Alexandra Michalewski holds the Agrégation of Philosophy (2000), and is a former student of the École Normale Supérieure (Paris-Ulm 1998). After completing her PhD in philosophy, entitled The Causality of Forms in the Philosophy of Plotinus, she became a postdoctoral researcher at the CNRS. In 2011, she was in residence at the University of Cologne as postdoctoral fellow of the Alexander von Humboldt Foundation. From 2012 to 2015, she was a postdoctoral researcher (FRS-FNRS) at the University of Liège (Belgium), where she taught regularly. She has been Research Fellow (CR1) at the CNRS since 2015.

            Her work focuses on the cosmology and metaphysics of the Platonic tradition, from the imperial era to late Antiquity. Since 2009, her research has been conducted in close collaboration with several Belgian universities, especially with the researchers at the De Wulf-Mansion Centre for Ancient, Medieval and Renaissance Philosophy at KU Leuven, where she is an associate member. She has also organized workshops and conferences in Paris, Leuven and Liège, concerning the  so-called ‘theory’ of Forms and the reception of the Platonic theory of cosmological principles (La puissance de l’intelligible. La théorie plotinienne des Formes au miroir de l’héritage médioplatonicien, Leuven, University Press, 2014, Prix Desrousseaux de l'Association des Études Grecques. Co-edited with P. d'Hoine : Les Formes platoniciennes dans l’Antiquité tardive, Études Platoniciennes VIII, Paris, Belles Lettres, 2011).

One of the main themes of Alexandra Michalewski’s research is the interplay between Aristotelianism and Platonism, from the beginnings of the imperial era to late Antiquity especially regarding (1) the question of the nature and causality of intelligible Forms and (2) the receptions of Aristotelianism in the context of the emergence of Platonic commentarism. She is currently preparing a new edition and translation of the fragments of the Middle Platonist Atticus.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (A_Michalewski_CV.pdf)A_Michalewski_CV.pdf
   

Actualités  

   

Rechercher sur ce site