2. 1. Biologie : La génération des animaux d'Aristote

Thème de recherche 2 : La philosophie naturelle en interaction

2. 1. Biologie : La génération des animaux d’Aristote : nouvelle traduction du texte et recherches sur l’unité du traité (D. Lefebvre)

Le traité aristotélicien sur la Génération des animaux est le premier traité conservé in extenso sur les parties génératrices des animaux et, en général, les causes de la génération chez les animaux et l’être humain. Il se situe au croisement de plusieurs types de discours scientifiques de l’Antiquité : la médecine, la philosophie de la nature, la métaphysique. La Génération des animaux est de ce point de vue l’un des textes fondamentaux pour comprendre cette notion située au centre de ce que nous appelons l’hylémorphisme et qui revient au premier plan des travaux des aristotélisants, de sorte les rapports de ce traité avec la Métaphysique ne sont plus aujourd’hui à démontrer. La Génération des animaux reste encore, au sein du corpus aristotélicien, un traité relativement peu étudié pour lui-même. Il manque en particulier une vue d’ensemble sur le sens et l’unité du projet d’Aristote saisi dans la continuité de ses cinq livres, ce qui ne permet pas d’être sensible à sa continuité ni même d’apprécier sa place dans la science aristotélicienne.

Ce projet de recherche s’appuie, d’une part, (1) sur la retraduction de l’ensemble du traité, de l’autre, (2) sur une réflexion à propos de son unité. La traduction est préparée par D. Lefebvre. Cette traduction est le préalable à un travail de lecture philosophique du traité. Il s’appuiera en particulier sur l’organisation d’un colloque international à l’automne 2013. Celui-ci prendra pour objet des thématiques internes au traité et les questions d’unité et d’organisation des différents livres.

   

Actualités  

   

Rechercher sur ce site