3.3. Traduction et intraduisibles

Axe n°3 : Transmission, traduction et adaptation des doctrines philosophiques

3.3. Traduction et intraduisibles - responsable : Rossella Saetta Cottone

 

Cet axe de recherche a été inauguré par Barbara Cassin, qui a été la directrice du laboratoire de 2006 à 2009, avec son Vocabulaire européen des philosophies, Dictionnaire des intraduisibles (Seuil-Le Robert), paru en 2004. Le point de départ est une réflexion sur la difficulté de traduire en philosophie. Parler d’intraduisibles n’implique nullement que les termes en question ne soient pas traduits. Mais cela signale que leur traduction, dans une langue ou dans une autre, fait problème, au point de susciter parfois un néologisme ou l’imposition d’un nouveau sens sur un vieux mot : c’est un indice de la manière dont, d’une langue à l’autre, tant les mots que les réseaux conceptuels ne sont pas superposables. L’enjeu est maintenant de penser et de mettre en œuvre, sur le plan théorique comme sur le plan pratique, les traductions/adaptations du Dictionnaire. L’enjeu n’est pas identique pour chacune des langues. Chaque traduction en langue fixe une terminologie. Or cette  terminologie est aujourd’hui plus ou moins flottante, pour des raisons non seulement culturelles, mais aussi historiques et politiques, interférant avec le sentiment national. En 2014, un colloque a marqué les dix ans du Dictionnaire des intraduisibles et Barbara Cassin a été la commissaire au Mucem d’une exposition sur la traduction, avec le soutien du Labex Transfers. Actuellement, un projet interdisciplinaire « Les Intraduisibles de la langue italienne. Le cas du binôme philosophie-philologie » est mené par Rossella Saetta Cottone en collaboration avec Sara Fortuna, philosophe du langage et historienne de la philosophie du langage (Université Guglielmo Marconi, Rome/Humboldt Universität, Berlin). Ce projet se propose d'apporter une contribution à la réflexion sur la traduction qui s'est développée autour du Dictionnaire des Intraduisibles en étudiant la déclinaison italienne du premier intraduisible qui soit, c'est-à-dire le terme même de « philosophie ».