2.5. Alchimie, savoirs et techniques de la matière

 

 Axe de recherche n°2 : La philosophie et les savoirs

2.5. Alchimie, savoirs et techniques de la matière - responsable Cristina Viano

 

Cet axe de recherche a été créé à partir d'un séminaire intitulé "Les théories alchimiques de la matière" (1996-98) organisé dans le but d’étudier les modèles philosophiques grecs qui ont influencé les textes alchimiques de l’époque gréco-alexandrine jusqu’à la Renaissance en passant par la philosophie médiévale et arabe. Par la suite, ce thème de recherche s'est concentré plus spécifiquement sur les origines de l'alchimie, à savoir  la tradition alexandrine. La thématique de l’alchimie et des théories anciennes de la matière est désormais élargie à l'étude des savoirs et des techniques des corps et de leurs  transformations. D'une part, ce thème sera développé par une collaboration internationale avec les collègues d'Histoire des Sciences de l’Université de Bologne (M. Beretta) et, en particulier dans le cadre de l’ERC AlcheMEast: Alchemy in the Making: From ancient Babylonia via Graeco-Roman Egypt into the  Byzantine, Syriac and Arabic traditions (resp. Matteo Martelli). Dans ce cadre, est prévu un cycle de  workshops à Paris et à Bologne, qui  aboutiront à des publications communes et notamment à une histoire culturelle de la chimie ancienne (A Cultural History of Chemistry in Antiquity, London, Bloomsbury, prév. pour 2020). D'autre part, l'étude de l’alchimie grecque comme forme de rationalisation de l’univers en opposition aux interprétations unilatérales qui en font un phénomène irrationnel et mystique, pourra être développée en connexion avec l’axe de recherche « Rationalité et Religions » du labex RESMED (« Religions et sociétés dans le monde méditerranéen ») ainsi que le GIS  "Humanités" (thème "Transmission des savoirs: moyens et modalité").