2.2. Médecine et philosophie

Axe de recherche n°2 : La philosophie et les savoirs

2.2. Médecine et philosophie

Dans le cadre du programme « médecine ancienne et philosophie », rattaché à l’axe « La philosophie et les savoirs », on se propose d’interroger l’ensemble du corpus médical grec et romain à travers ses concepts structurants, ainsi que les questions formulées, reformulées ou non résolues, qu’il partage avec les textes philosophiques. On s’attachera notamment : aux rapports de l’hygiène et de la sagesse ; aux rapports entre l’extérieur et l’intérieur du corps, (la portée du corps, la tension vers l’autarcie, la question des limites du corps objectif) ; aux principes de la division et de la composition (qu’est- ce qu’une koinônia de parties du corps, quels sont les modes de partition, quelles sont les diverses valeurs du « sun- » ?) ; à la réflexion sur le lieu, qui traverse aussi bien la philosophie que les conceptions médicales des organes, de leurs liens et du corps dans son environnement ; à la réflexion sur les notions de flux, de sympathie, de contiguïté, de circulation et en particulier sur leurs implications nosologiques aussi bien physiologiques qu’éthiques et politiques. Une partie de ces thèmes donnera également lieu à une collaboration avec l’équipe « médecine grecque » de l’UMR 8167 « Orient & Méditerranée ».