2.1. Recherches sur la causalité

Axe de recherche n°2 : La philosophie et les savoirs

2.1. Recherches sur la causalité - Responsable : Cristina Viano

Le projet international « AITIA/AITIAI. Le lien causal dans le monde grec: origines, formes, transformations », dirigé par Cristina Viano, a été développé d'abord par un PICS (France/Italie/Brésil, 2011-2013) et ensuite par un GDRI (France/Italie/Brésil/Royaume Uni/Portugal, 2014-2017). Il s'est donné comme but de tracer l’histoire de la notion de  causalité dans la pensée antique avec Aristote comme point focal, à partir des modèles philosophiques et extra-philosophiques qu'il avait à sa disposition jusqu'aux développements des philosophies hellénistiques et en prenant en considération les débats modernes comme point de repère. L'aspect le plus nouveau de ce projet pluridisciplinaire concerne justement les sources extra-philosophiques (histoire, médecine, rhétorique, droit pénal) de la systématisation aristotélicienne de la notion de cause. Actuellement ce projet est centré sur la théorie aristotélicienne des émotions en collaboration avec l'Université de São Paulo (USP)(M. Zingano). ). Cinq volumes ont été réalisés : deux chez Peeters, Louvain: AITIA I. Les quatre causes d'Aristote : origines et interprétations (2013)  et aitia II. Le débat sur les causes à l'âge hellénistique et impérial (2014), un chez les edizioni di Storia e Letteratura, Rome : Materia e causa materiale in Aristotele ((Aitia III, 2016) et deux comme numéros thématiques, respectivement dans la revue Mètis : Aitia. Causalité juridique, causalité philosophique (2015) et dans Philosophie Antique : Causalités aristotéliciennes (2016).  Depuis 2012, un séminaire doctoral mensuel a été mis en place à Paris IV, Ecole doctorale V (Concepts et Langages) et depuis 2015, un carnet de recherche consacré au GDRI : https://aitia.hypotheses.org/ a été réalisé, en collaboration avec Juliette Lemaire.