Ma Jiandong

Détails

Co-direction : Cristina Viano et Anne Cheng (Collège de France, EHESS)

Titre : Le concept de loi dans la pensée politique d’Aristote et de Han Fei : une étude comparative

Résumé : Cette recherche se propose de réaliser une étude comparée de la théorie politique et juridique de deux penseurs de la Grèce et de la Chine antiques, le philosophe Aristote (IVe siècle) et le légiste Han Fei (IIIe siècle av. J.-C). Ancien précepteur d’Alexandre le Grand, Aristote (384-322 av. J.-C) achève son œuvre philosophique alors qu’il ouvre son école, le Lycée. Sa pensée exposant une éthique législative se trouvant sous la dépendance du politique connaîtra une postérité remarquable en raison de la large diffusion de ses écrits. Prince de Han, Han Fei (mort en 233 av. J-C.) accorde également à la stratégie politique un rôle prépondérant dans l’établissement d’une loi. Dans le rejet de l’idéal vertueux de Confucius, seul un État fort pourrait de son point de vue octroyer une stabilité législative. Sa théorie juridique fonde les orientations législatives du système impérial. Écrites à des moments de profondes modifications des mentalités, les œuvres des deux penseurs témoignent d’un désir commun d’établir un système théorique permettant de mettre en relation loi et philosophie. Les ouvrages analysées seront surtout la Politique et l'Éthique à Nicomaque d’Aristote et le Han Feizi de Han Fei.