Flamigni Gabriele

Détails
Mis à jour le lundi 10 février 2020 17:44

Titre de la thèse : « La notion de « kathêkon » chez les Stoïciens de l’époque impériale »

Direction : Mme Maria Michela Sassi (Université de Pise) - M. Jean-Baptiste Gourinat

gabriele.flamigni[at]paris-sorbonne.fr

 

Résumé du projet de thèse : Ma recherche porte sur la notion de « kathêkon » et sur celle latine qui lui correspond, « officium », dans la philosophie stoïcienne. Cette notion a une importance fondamentale dans l’éthique stoïcienne à partir du fondateur de l’école, Zénon de Kition (IV-III avt. J.-C.) ; cependant, en raison du caractère systématique de la pensée des Stoïciens et de l’ampleur sémantique qu’ils donnent au mot « kathêkon », celui-ci joue aussi un rôle dans d’autres branches scientifiques, telles que la biologie, l’éthologie, l’épistémologie et la politique. Plus précisément, mon projet consiste en l’étude de la réception du concept de « kathêkon » chez les principaux représentants de la Stoa dans les premiers siècles du Principat (I-II apr. J.-C.), tels que Sénèque, Musonius Rufus, Épictète, Hiéroclès et Marc Aurèle. Ceci est un domaine de recherche qui est encore inexploré pour l'essentiel.

Mon enquête a deux buts principaux : d’un côté, je souhaite mettre en lumière de nouveaux aspects doctrinaux dans la pensée des Stoïciens de l’époque impériale et découvrir dans celle-ci des lignes de développement par rapport à la tradition philosophique dans laquelle ces auteurs s’insèrent ; de l’autre, je vise à offrir une contribution générale à l’étude du « kathêkon » dans une perspective diachronique embrassant toute l’histoire de l’école stoïcienne.

L’intérêt scientifique des résultats de mon projet de recherche réside dans le fait qu’il aboutira à la production de la première étude du concept stoïcien de « kathêkon » qui intègre tous les témoignages antiques disponibles.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (CV - Gabriele Flamigni.pdf)CV - Gabriele Flamigni.pdf