Darbo-Peschanski Catherine

photoC_DarboPeschanskiCatherine Darbo-Peschanski, née le 2 juin 1954, ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay aux Roses (1974), Docteur ès Lettres et Sciences Sociales (EHESS, 1983), Habilitée à diriger des recherches (2004), est Directeur de Recherche au CNRS. Elle a fait partie du Centre Louis Gernet d’Études Comparées sur les Sociétés Anciennes (1983-2006) dont elle fut directeur adjoint (2002-2006), puis du Centre Savoirs Textes et Langage de 2007 à 2010, enfin du Laboratoire d’Anthropologie Sociale jusqu’en 2017. Elle a été affectée à la Maison Française d’Oxford (2013-2016) où elle était en charge de l’axe des « Études anciennes ». Directeur de programme au Collège International de Philosophie (2004-2010), elle a enseigné en Littérature (Lille), en Histoire (Caen et Paris VII), et, depuis 2006, dirige avec Frédérique Ildefonse un séminaire d’anthropologie, d’histoire et de philosophie. Rattachée au Centre Léon Robin de Recherche sur la Pensée Antique depuis 2017, elle y est en charge du programme « médecine et philosophie ».

Catherine Darbo-Peschanski mène des travaux d’anthropologie historique sur la Grèce ancienne dans la tradition de Jean-Pierre Vernant. C’est dire qu’elle considère la culture grecque dans sa dimension historique comme une culture autre que la nôtre, même si la nôtre s’en est assimilé des aspects, non sans les transformer. Cela a au moins deux implications majeures :

            1) de dégager des schèmes culturels propres à la Grèce dans ses différentes périodes. Pour sa part, CDP, après avoir travaillé sur les catégories de la connaissance empirique et principalement sur l’historia (deux ouvrages sur le thème), se consacre actuellement à l’étude de l’espace corporel et de ses rapports avec l’espace social et politique dans les mondes grecs et romains anciens.

            2) d’allier les compétences de plusieurs disciplines (la philosophie, l’anthropologie, l’histoire, la philologie) pour étudier les différents moments des cultures grecque et romaine dans la diversité de leurs expressions.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.