A. Michalewski, La puissance de l'intelligible

couvMichalewskiPuissance

A. Michalewski, La puissance de l'intelligible. La théorie plotinienne des Formes au regard de l'héritage médioplatonicien, Leuven, University Press, Ancient and Medieval Philosophy - Series 1, 280 pages, septembre 2014. ISBN 978-9-4627-0002-4

L’ouvrage propose une histoire de l’interprétation de la nature des Formes intelligibles d’Antiochus à Plotin. Il met en lumière l’importance du refus plotinien de l’artificialisme médioplatonicien qui considère les Formes comme des pensées du dieu et subordonne leur causalité à celle du démiurge, fabricant du monde. En considérant les Formes comme des réalités vivantes et intellectives, Plotin bouleverse le sens de la causalité paradigmatique de l’intelligible. Il reprend les concepts de la théologie aristotélicienne, les détourne et les met au service d’une théorie de la causalité des intelligibles qui répond aux objections du Stagirite contre l’hypothèse des Formes. S’appuyant sur l’identité de l’intellect et des intelligibles, il montre que c’est précisément en restant en elles-mêmes que les Formes exercent une puissance générative, productrice du sensible.